jeune adolescent boudeurC’est un mandat confié par des magistrats à des personnes habilitées par la justice pour assurer la représentation des intérêts d’un mineur victime dans le cadre d’une procédure judiciaire.

L’administrateur ad hoc est nommé lorsque les représentants légaux ne sont pas en mesure d’assumer cette responsabilité ou lorsqu’il existe un conflit d’intérêt entre les représentants légaux et le mineur. Cette nomination est signifiée aux responsables légaux qui disposent d’un délai d’appel pour contester la décision.

L’administrateur ad hoc va réaliser des choix techniques concernant la procédure judiciaire (choisir un avocat, demander des expertises, demander des dommages et intérêts) et accompagner le mineur dans cette procédure en lui expliquant les démarches entamées, les choix réalisés pour lui…

La mission de l’administrateur ad hoc privilégie constamment l’intérêt de l’enfant.  Elle prend fin à la majorité du mineur ou à la fin de la procédure judiciaire pour laquelle il a été désigné.