L’association met en oeuvre des actions transversales à ses deux services (soutien et prévention judiciaire et service d’aide aux victimes et d’accès au droit).

L’association peut être sollicitée en matière de prévention sur des sujets variés tels que le soutien aux victimes, les enfants victimes, le harcèlement scolaire, les violences conjugales, l’accompagnement des auteurs de violences conjugales, le rôle de l’institution judiciaire et des associations dans les déclinaisons des politiques publiques de la justice.

Elle participe notamment aux formations dédiées aux forces de l’ordre et mises en oeuvre par la Villa Myriam à St Lô. Elle est intervenue en partenariat avec la Maison des adolescents de la Manche sur la question du harcèlement scolaire.

l’ACJM intervient également au sein de l’Institut Régional du Travail Social de Caen sur la thématique des violences conjugales de façon à sensibiliser les futurs travailleurs sociaux à cette problématique qui peut traverser leur future vie professionnelle.

L’ACJM co-anime une commission issue du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de Caen dédiée à l’aide aux victimes et à l’éducation  à la citoyenneté. A ce titre, diverses opérations auprès de collégiens et lycées de Caen sont organisées telles que des rencontres avec des professionnels du Droit, des expositions sur les droits et devoirs des jeunes, des tables rondes, des procès fictifs. L’ensemble de ces événements sont le fruit d’un partenariat entre la Ville de Caen, les lycées Dumont d’Urville et Jean Rostand, les collèges Lechanteur et Guillaume de Normandie, la Protection judiciaire de la jeunesse, l’ordre des avocats de Caen, la Police Nationale, la Maison de l’image, le Mémorial de Caen, l’inspection académique, le Conseil départemental d’accès au Droit du Calvados et l’ACJM.

L’ACJM intervient également dans le cadre des stages de citoyenneté mis en oeuvre par la Protection judiciaire de la Jeunesse auprès des adolescents suivis par ce service, notamment dans l’Orne et dans la Manche.