L’association a été créée à l’initiative de magistrats et de travailleurs sociaux qui en 1987 ont souhaité voir une autre forme d’intervention dans le champ judiciaire que la voie de l’enfermement.
C’est ainsi que l’Association de Contrôle Judiciaire de la Manche a pris ses origines. Elle a originellement développé ses activités autour du Contrôle judiciaire et de l’enquête de personnalité. Très rapidement, elle a développé une activité d’aide aux victimes dédiée à l’accompagnement des victimes de tous âges. Une attention particulière a été portée à la situation des enfants victimes notamment à travers la mission d’administrateur ad hoc.
L’association a rapidement conclu à la complémentarité des interventions auprès des personnes ayant commis ou subi une infraction et a ainsi fait le choix d’une polyvalence du personnel salarié.
Progressivement les activités se sont diversifiées incluant des activités alternatives aux poursuites et à la détention, des investigations et des mesures de pacification. Par ailleurs, les activités se sont étendues vers le Calvados et l’Orne à la fin des années 90. L’ACJM s’est alors choisie comme dénomination association d’Aide aux victimes, de Contrôle Judiciaire socio-éducatif, d’enquête de personnalité et de Médiation pénale.