Annonce légale Fusion : Le Parisien sur le point de révéler la fusion la plus inattendue de l’année ?

Les Acteurs Principaux de la Fusion

Dans une manœuvre surprenante, la société WSH HOTELS FRANCE, connue pour son expertise dans le domaine hôtelier, et BWH HOTEL GROUP FRANCE, une autre grande enseigne de l’hôtellerie, ont annoncé un projet de fusion. Cette fusion intervient après des mois de discussions et de stratégies minutieusement planifiées, créant ainsi une entité majeure dans l’industrie.

Détails de la Fusion

découvrez dans le parisien l'annonce légale d'une fusion inattendue qui fait sensation, la révélation la plus surprenante de l'année en perspective !

Le 5 avril 2022, les deux sociétés ont signé un accord de fusion sous seing privé, marquant le début d’une nouvelle ère pour les deux entités. Le siège social de la nouvelle entité combinée demeurera à l’Immeuble West Plaza, situé au 11 Rue du Débarcadère à Colombes, reflétant une continuité dans la gestion des affaires.

Impact Sur le Marché et Réactions

L’annonce de cette fusion a provoqué des réactions variées parmi les stakeholders. Tandis que certains y voient une opportunité de renforcement et de meilleure compétitivité sur le marché mondial de l’hôtellerie, d’autres expriment des inquiétudes concernant les implications pour les employés des deux sociétés. Cependant, aucune opposition n’a été formulée lors de la publication du projet au BODACC le 26 avril 2024.

Conséquences Légales et Administration

La fusion a formellement pris effet le 28 mai 2024, après l’approbation réglementaire et l’absence d’opposition. Il est à noter que conformément à l’article L. 236-11 du Code de commerce, la société BWH HOTEL GROUP FRANCE se trouve désormais propriétaire de la totalité des actions de WSH HOTELS FRANCE. Cette dernière est donc dissoute sans liquidation, marquant ainsi la finalisation de la fusion.

Informations Complémentaires

Les actions légales et administratives concernant la publication de cette fusion sont en totale conformité avec la Loi n°55-4 du 4 janvier 1955 et le décret n°2012-1547 du 28 décembre 2012. Toute partie mentionnée dans ce communiqué a la possibilité de demander le déréférencement auprès des moteurs de recherche, en accord avec la réglementation actuelle.