L’étude de faisabilité : avantages et mise en œuvre

etude de faisabilité d'un projet d'entreprise

Réaliser une étude de faisabilité consiste à évaluer la viabilité d’un projet ainsi que ses conséquences économiques et organisationnelles (création d’entreprise, déploiement d’un nouvel établissement, lancement d’un nouveau produit, etc.). Si la phrase peut en effrayer certains, faire une étude de faisabilité n’est pas difficile et, surtout, nécessite discipline et procédure. Cependant, c’est un excellent point de départ lors de la création d’une stratégie d’entreprise, par exemple.

Définition de l’étude de faisabilité d’un projet

La faisabilité du projet ainsi que les conséquences avantageuses et organisationnelles sont examinées dans cette étude. Dans le cas d’une nouvelle entreprise commerciale, d’un nouveau service ou d’un nouveau produit, par exemple, une étude de faisabilité peut s’effectuer, parce qu’elle peut prévoir la faisabilité et la rentabilité d’un projet. Il est important pour créer des stratégies commerciales et des plans de trésorerie d’entreprise afin d’avoir une vision globale du projet et prendre des décision appuyées par des statistiques pertinentes.

Dossier spécial : La puissance de la stratégie de différenciation

Qui est concerné par l’élaboration du dossier de faisabilité ?

Le dossier de faisabilité doit être constitué par le porteur de projet. Il est assisté dans la constitution du matériel par des personnes compétentes. Les personnes concernées peuvent inclure :

  • le chef de projet ;
  • le contrôleur de gestion sur les questions de coûts et la justification financière ;
  • les personnes responsables des entreprises concernées.

L’importance de bien préparer un rapport de faisabilité

Un dossier de faisabilité est un document descriptif qui aborde les éléments techniques, qualitatifs, financiers et de planification d’un projet. Il doit permettre à toutes les parties impliquées de comprendre les objectifs et les problèmes du projet, ainsi que de prendre des décisions sur son approbation finale. Son objectif est de :

  • définir l’ensemble du programme du projet (cahier des charges : analyse fonctionnelle, identification des caractéristiques majeures et secondaires du projet) ;
  • élaborer et justifier le budget nécessaire à sa mise en œuvre ;
  • déterminer le coût total du projet, y compris les dépenses prévues pour l’exploitation, l’entretien, le stockage, l’énergie requise, etc ;
  • identifier toutes les limites et normes réglementaires en commençant une analyse des risques du projet ;
  • créer un calendrier d’étude, de production et de mise en œuvre pour prédire toutes les phases et durées du projet (calendrier GANTT ou PERT) ;
  • inclure toutes les informations requises pour une compréhension approfondie du projet ;
  • évaluer tous les effets potentiels sur l’organisation, les activités et les ressources ;
  • reconnaître et évaluer les dangers.

Comment préparer une étude de faisabilité

L’étude de faisabilité, qui doit être réalisée préalablement à l’étude de marché, doit comprendre les cinq grandes étapes suivantes :

  • évaluation des besoins pour le projet ;
  • un examen de son entourage ;
  • créer et sélectionner des situations ;
  • la détermination des buts à atteindre ;
  • évaluation du risque ;
  • commencer le projet.

Évaluation des besoins pour le projet

Pour débuter, vous devez analyser les exigences de votre projet afin d’entreprendre une étude de faisabilité. La constitution d’une société, par exemple, est le scénario le plus « simple » (le cas est simple pour cette étape en particulier puisqu’on part de zéro : tout doit donc être construit, sauf si vous construisez une entreprise en franchise). Une pièce est nécessaire, ainsi que du personnel possible, donc des équipements comme du mobilier, du matériel de bureau, des logiciels, etc.

Un examen de son environnement

Vous devrez également vous renseigner sur les réglementations de l’industrie et vous tenir au courant des avancées technologiques actuelles et futures. Un autre facteur essentiel à considérer est de savoir si une certaine initiative plairait ou non aux mœurs, aux attitudes ou aux intérêts de son public cible.

Créer et sélectionner des situations

Celui-ci s’apparente à un business plan en ce qu’il établit des projections, notamment financières, à partir d’une sorte de jeu de rôle. En réalité, c’est lors de cette étape que vous conjuguez non seulement vos tactiques de communication et stratégies commerciales, mais aussi la prise en compte de l’environnement.

Même si vous ne pouvez pas prédire l’avenir et qu’il y a fort à parier que vos scénarios ne dureront pas trois mois face à la réalité, vous devrez en choisir un comme fondement de votre stratégie et l’adapter ensuite en fonctions des données récoltées.

La définition des objectifs à atteindre

Le succès d’un projet dépend de l’établissement d’objectifs qui doivent être atteints dans des conditions spécifiques.

Évaluation du risque

L’évaluation des risques doit être achevée avant de commencer tout projet basé sur le scénario spécifié.

Commencer le projet

Tout se résume à mettre en pratique ce que vous avez écrit. Cependant, si vous avez minutieusement réalisé votre étude de faisabilité, cette phase, que beaucoup de porteurs de projets redoutent au départ, devient une simple formalité lorsque vous avez toute la préparation minutieuse et solide derrière vous.