Tout ce que vous devez savoir sur la convention BIM

Tout ce que vous devez savoir sur la convention BIM

La convention BIM est un processus fondamental au sein d’une organisation pour la réalisation d’un projet et ainsi atteindre ses objectifs. Néanmoins, ce processus doit être parfaitement étudié avant de vous lancer et d’en faire profiter votre entreprise. Il est vrai qu’elle comporte de nombreuses caractéristiques comme le fait d’impliquer dans votre projet un grand nombre d’acteurs aux missions différentes, mais qui seront complémentaires. Zoom sur tout ce que vous devez savoir sur la convention BIM, afin que vos projets d’entreprise soient réalisables en toute sérénité et que vous atteignez les objectifs que vous vous êtes fixés.

Une convention BIM, c’est quoi exactement ?

La convention BIM (Building Information Modeling), dont la première fût créée lors des premières utilisations de la maquette numérique partagée, est un document qui peut ou pas être contractuel. Elle permet aux différents collaborateurs de projet d’élaborer leur maquette numérique et régit également leur relation. Cette convention détermine aussi différents points concernant l’environnement de travail tels que les modalités d’échanges, les missions et les objectifs de chacun ainsi que les droits. Constituée de divers chapitres et présentée sous la forme d’un document Word, elle est parfaitement intégrée dans la chaîne documentaire du management de projet. Elle est généralement élaborée par une mission d’organisation, de contrôle et de mise en cohérence, plus communément appelée Bim Management et qui effectue son travail main dans la main avec les acteurs du projet.

N’hésitez pas à vous rendre sur https://bim-synthese.fr/convention-bim/ afin d’en apprendre davantage sur cette convention.

Quel profil est concerné par cette convention ?

La convention BIM concerne les différents acteurs d’un projet disposant d’une interaction avec la maquette numérique. Le rôle de chacun de ces contributeurs, que ce soit pour réaliser des analyses ou des calculs, pour l’enrichir de nouvelles données ou tout simplement pour en extraire des informations, sera défini dans cette convention BIM. Pour obtenir une parfaite stratégie marketing et afin de travailler de façon collaborative et de manière efficiente, chacun devra s’y référer.

Comment se conçoit une telle convention ?

Une convention BIM se conçoit par étapes, de la façon suivante : 

  • une description du projet : ces détails de projet concernent les informations sur le bâti et le terrain, ses fonctions, ses surfaces, ses hauteurs, etc. ;
  • déterminer les objectifs BIM pour ce projet : que ce soit au niveau de la certification environnementale, du coût, du délai ou de la qualité, ses exigences vont être indiquées par le maître d’ouvrage ;
  • une identification des différents acteurs : cela permet de savoir qui va participer au développement du BIM afin d’attribuer à chacun leur rôle et leur responsabilité ;
  • formuler les usages BIM : cela permet à tous les acteurs de connaître les actions à mener collaborativement afin d’élaborer le modèle BIM ;
  • définir l’environnement des données : cette étape permet d’avoir la solution telle qu’un serveur ou un service Web pour accueillir le travail collaboratif ;
  • déterminer la bonne infrastructure numérique : cela concerne, selon les différents logiciels et outils, le matériel qui devra être utilisé. Il faudra également s’assurer de l’interopérabilité des échanges de données ainsi que de l’efficience ;
  • Définir le niveau de représentation et d’information des objets : cela s’effectue par une liste et par classe d’objets des propriétés IFC ou par un rappel des unités du système international ;
  • répertorier les livrables BIM : cela permet de les fournir durant et à la fin des différentes phases telles que l’APS ( étude d’avant-projet sommaire) ou l’APD (étude d’avant-projet définitif) ainsi qu’aux jalons d’avancement de votre projet tel que le permis de construire.

Que permet d’effectuer une convention BIM ?

Une convention BIM permet d’effectuer différentes choses comme celles détaillées ci-dessous.

Cette convention permet d’optimiser le travail collaboratif

En stipulant clairement les interactions entre métiers et les actions à mener lors des différentes étapes du projet, elle permet un processus d’échanges plus fluide.

Cette convention permet d’anticiper des situations conflictuelles ou complexes

Elle exige que les différents acteurs du projet, que ce soit sur leur devoir et leur droit, s’accordent en amont afin d’éviter tout conflit. Si un désaccord persiste, il suffit de se référer à cette convention où il y est défini avec précision le rôle de chacun.

Cette convention vous aide à identifier vos objectifs BIM

Si vous souhaitez que votre plaquette numérique vous soit un outil très précieux, il est important que cet outil vous serve lors d’objectifs clairs. Grâce à cette convention BIM, vous allez être en capacité d’identifier ces nombreux objectifs, et ce, avant même le lancement de votre projet. De plus, vous pourrez aussi proposer les solutions et les outils correspondant aux besoins du gestionnaire de patrimoine ou du maître d’ouvrage.

Cette convention permet d’augmenter la qualité de la donnée

La convention BIM va définir à chaque phase d’un projet et à son insu les livrables qui sont attendus. L’objectif est que l’ensemble des acteurs concernés dans ce projet sachent parfaitement ce qu’ils doivent fournir, sous quel format, quand et à qui. Cela permet d’obtenir une cohérence optimale entre les différents éléments requis et ceux obtenus.

Cette convention améliore la maturité BIM des acteurs du projet

Les professionnels, du fait qu’ils connaissent parfaitement leur rôle bien défini en amont, se sentent plus investis et prennent conscience de leur périmètre d’intervention. Le résultat est qu’ils ont la possibilité de monter en compétence du fait de l’intégration de leur capacité dans le projet BIM.

Cette convention permet d’accroître la satisfaction du maître d’ouvrage

Elle permet au MOA, qui a défini ses objectifs en amont au sein de cette convention, d’obtenir non seulement un engagement de la part des différents acteurs du projet concernant ses attentes, mais surtout, que le résultat final soit celui qu’il souhaite.

Afin que la mise en œuvre de votre projet se fasse correctement grâce à la convention BIM, il est essentiel de définir en amont vos besoins ainsi que vos objectifs. De plus, n’oubliez pas lors de ce processus d’avoir une organisation claire de la démarche ainsi qu’une bonne attribution des rôles et des responsabilités concernant chaque acteur engagé dans ce projet. Bien que certaines des règles de la convention BIM peuvent ressembler à celles d’un jeu de rôle, il ne doit y avoir aucune compétition entre les participants, car au final, le seul gagnant c’est le projet.