Un plan de trésorerie : un tableau important pour l’entreprise.

Définition et mise en place d'un plan de trésorerie

Le tableau des plans de trésorerie, un instrument important dans l’administration et la gestion des affaires, affiche les encaissements et les décaissements prévus de l’entreprise. Le tableau de trésorerie, qui se complète au fur et à mesure des transactions financières, vous permet d’examiner votre trésorerie mensuelle et ainsi d’estimer votre budget pour les semaines ou mois à venir.

Qu’est-ce qu’un plan de trésorerie ?

Au cours de la première année d’exploitation, la stratégie de trésorerie d’une entreprise décrit tous les encaissements et décaissements en espèces. Les recettes et les décaissements sont ventilés par mois au cours d’une année. Le plan de trésorerie est un document préliminaire préparé par les fondateurs d’une entreprise nouvellement créée. Il permet d’identifier les différents flux financiers que la future entreprise connaîtra à court terme, ainsi que d’évaluer les coûts et revenus futurs afin d’atteindre un bilan de fin d’année. Pour être efficace, une stratégie de trésorerie doit être précise dans la mesure où elle donne un aperçu des flux de trésorerie d’une entreprise tout au long de sa première année d’activité. Il vous indique également votre solde de trésorerie à la fin de chaque mois. Ces données sont nécessaires pour traiter les décaissements d’un mois sur l’autre.

Lors du démarrage d’une entreprise, le tableau des flux de trésorerie est un document important à avoir lors de l’établissement du bilan préliminaire. Dans cette situation, elle permet à l’entreprise de s’assurer qu’avec les projections projetées, elle sera en mesure de dégager des liquidités et de faire face aux coûts prévus, ainsi que de souligner la nécessité de financer le projet de création d’entreprise.

Quelle est sa fonction ?

Le plan de trésorerie vous permet de suivre votre solde de trésorerie mensuel (solde positif ou négatif). C’est aussi un outil de gestion qui permet aux entreprises de garder un œil constant sur la santé de leur gestion comptable et de faire face à d’éventuels problèmes de trésorerie.

Que devez-vous rechercher dans votre tableau des plans de trésorerie ?

Dans la mesure du possible, le tableau des flux de trésorerie ne doit refléter que les soldes de fin de mois positifs. Un petit « dérapage » peut se produire, mais cela doit être un événement petit et isolé.

Le but de ce tableau est évidemment de démontrer que votre trésorerie se consolide tout au long de l’horizon de projection financière de votre plan d’affaires.

À la clôture de chaque exercice (dernier mois), un chèque peut être rédigé sur le solde bancaire, qui doit correspondre au montant indiqué dans votre plan de financement.

Création d’un tableau des plans de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerie résume toutes les entrées et sorties de trésorerie de l’entreprise. En conséquence, il est divisé en deux moitiés. La mise en place du tableau nécessite la connaissance de toutes les données financières.

Les encaissements

Voici les principaux éléments à considérer dans les collections :

  • chiffre d’affaires TTC ;
  • remboursements de TVA ;
  • apports en capital ;
  • subventions ;
  • cotisations en comptes courants ;
  • prêts d’honneur et emprunts.

L’enjeu majeur de la construction des collections est le calcul et la répartition du chiffre d’affaires. L’estimation est basée sur les résultats de l’étude de marché, qui nous ont permis de confirmer l’existence d’un marché (la demande), d’estimer les parts disponibles (l’offre) et d’apprécier celles qui peuvent être captées, c’est-à-dire les hypothèses de ventes initiales.

Les décaissements

Les décaissements comprennent souvent :

  • frais de compte de résultat ;
  • les besoins du plan de financement, mais aussi ceux qui se produiront au cours de l’année ;
  • les charges « sans profits et pertes ».

Quel est l’avantage d’un plan de trésorerie ?

De nombreuses entreprises rencontrent des problèmes de trésorerie parce qu’elles n’ont pas de plan de trésorerie à jour. La valeur de ce tableau récapitulatif varie selon que l’entreprise est en activité depuis longtemps ou qu’elle est nouvelle.

Pour une création d’entreprise

Lors de la création d’une entreprise, la stratégie de trésorerie est incluse dans la section bilan préliminaire du plan d’affaires. Il vous permet de :

  • déterminer le montant du financement nécessaire à l’effort de création d’entreprise ;
  • au fil du temps, planifiez et coordonnez les dons en espèces ;
  • s’assurer que les flux de trésorerie seront suffisants pour financer le fonds de roulement et les autres coûts en fonction des estimations utilisées.

Pour une entreprise existante

La stratégie de trésorerie est utilisée par les dirigeants d’entreprise à diverses fins, notamment :

  • assurer la stabilité financière de l’entreprise, elle saura respecter les échéances à venir dans les délais (prêts, factures, etc.) ;
  • lorsque l’entreprise a une activité saisonnière ou une baisse d’activité, la stratégie de trésorerie lui permet de quantifier les difficultés afin de mieux les prévoir ;
  • évaluer la capacité de l’entreprise à assurer son développement et, le cas échéant, le besoin d’aide financière extérieure.

Astuce : Méconnu, l’affacturage (factoring) est une solution très utile pour gérer habilement le paiement des factures.